CASD – Changer l’expérience utilisateur grâce à un hardware sur mesure

Ci-dessous un exemple concret, qui s’appuie sur une expérience vécue avec l’un de nos clients, le Centre d’accès sécurisé aux données. Cela vous aidera à mieux comprendre comment ces différentes problématiques sont imbriquées.

Le CASD regroupe l’Etat (représenté par l’Insee), le Groupe des Écoles Nationales d’Économie et de Statistiques (Genes), le CNRS, l’École polytechnique et HEC Paris.

Leur problématique était la suivante : permettre à des chercheurs d’avoir accès à des données détenues par des ministères et différentes institutions. Tout cela bien sûr en apportant des garanties très sérieuses en terme de protection des données !

De là est venue l’idée de créer la SD box, un terminal autonome indépendant de l’environnement de travail local de l’utilisateur.

Boitier Connecté - Esquisse 3D

La SD box est un boîter qui se connecte automatiquement et de façon sécurisé à l’infrastructure centrale du CASD

Le CASD a fait appel à Esquisse 3D pour le concevoir.

Leur objectif était d’obtenir une qualité industrielle mais pour de petites séries.

Un véritable défi raconté dans la vidéo ci-dessous par Kamel Gadouche, administrateur de l’Insee et directeur du CASD, et par Philippe Donnay, chargé de la recherche et développement.

Comme vous l’avez compris, le CASD pensait initialement recourir à l’impression 3D pour sa réalisation. C’est d’ailleurs ainsi que nous nous sommes rencontrés.

Nous avons rapidement trouvé une solution pour répondre à la demande. Mais il s’est avéré que ce procédé et l’utilisation de polymères ne nous semblaient pas être la solution la plus adaptée à leurs exigences de qualité.

Nous avons donc analysé de manière globale les contraintes fonctionnelles et industrielles liées à ce produit afin d’adapter sa conception à des process industriels.

Pour notre client, cette analyse a permis de trouver une solution présentant de nombreux avantages :

– Une qualité supérieure aux solutions initialement envisagées, ce qui permet de limiter les opérations de maintenance.

– Le respect du budget, et ce malgré l’amélioration qualitative.

– Une fabrication française, synonyme de réactivité et flexibilité.

Aujourd’hui nous utilisons pas moins de sept procédés industriels pour fabriquer la SD Box :

  • usinage CNC,
  • anodisation,
  • gravure laser,
  • découpe laser métal,
  • impression 3D polymère,
  • carte électronique CMS,
  • câblage,

Le produit est fiable, durable et évolutif.

Si nous devions résumer nos recommandations en une seule phrase, ce serait la suivante :

Pensez surtout à différencier cahier des charges fonctionnel et cahier de charges technique, et à les définir avec précision !

C’est la base de tout pour réussir votre industrialisation.

Le schéma ci-dessous devrait vous aider à ne pas l’oublier.

Un projet également à développer ?

vulputate, leo. quis, pulvinar ut felis fringilla ut libero