Comment choisir le bon procédé de fabrication ?

Comment choisir le bon procédé de fabrication ?

L’industrialisation d’un produit high tech, ça ne s’improvise pas !

D’abord parce que la production de votre hardware/produit est indissociable de votre business plan.

Ensuite parce qu’il existe probablement plus de process de fabrication que d’applications dans le Play Store. Mais ils ne sont répertoriés nulle part, et encore moins organisés par catégorie…

Alors comment être sûr de faire les bons choix pour industrialiser votre produit ?

On ne va pas vous refaire l’histoire de la marque à la pomme mais gardez toujours présent à l’esprit que la réussite d’Apple en terme d’innovation tient autant à son audace et sa rigueur sur le plan logiciel qu’à sa maîtrise sur la partie hardware.

Or, les compétences requises pour gérer un projet software et celles nécessaires pour mener à bien l’industrialisation d’un produit hardware n’ont rien à voir.

Et investir simultanément dans deux directions aussi diamétralement opposées serait périlleux pour nombre d’entreprises, surtout si elles se lancent dans la fabrication de petites et moyennes séries.

Vous vous demandez sûrement comment faire pour tirer son épingle du jeu et trouver une solution de production à la hauteur de son produit ?

Cet article a pour objectif de vous aider a y voir plus clair !

Il va vous permettre de comprendre facilement les différents éléments à prendre en compte pour penser la fabrication de votre produit.  

Dans un premier temps, nous vous parlerons des besoins et contraintes que vous devez identifier pour rédiger correctement les cahiers des charges (oui oui, il y en a deux !) de votre produit hardware.

C’est un exercice que nous menons avec la plupart de nos clients, tels que le Centre d’accès sécurisé aux données (CASD). Cet organisme d’État, expert en gestion et sécurisation des données, avait besoin de fabriquer en série limitée un terminal d’accès sécurisé permettant d’exploiter des données confidentielles. Tout cela avec des exigences qualitatives très élevées et dans le respect d’un cadre budgétaire.

Une jolie figure de billard à trois bandes que nous vous raconterons ensuite pour vous permettre de mieux saisir les enjeux de l’industrialisation.

Temps de lecture : 5 minutes (sans la vidéo)

Table des matières

1 –  Quelles sont les contraintes fonctionnelles liées à la fabrication d’un produit ?

2 – Quelles sont les contraintes industrielles liées à la fabrication d’un produit ?

3 – Illustration en vidéo : la fabrication de la SD Box pour le CASD

—–

1 – Quelles sont les contraintes fonctionnelles liées à la fabrication d’un produit ?

Chez Esquisse 3D, nous les définissons en répondant aux 5 questions suivantes :

• Quelles sont les fonctions attendues de votre produit ?

A quoi va-t-il servir ?

• Dans quels environnements votre produit est-il est voué à évoluer ?

Haute ou basse température, humidité, vibrations, ondes… Par exemple : doit-il être étanche ?

• A quelles certifications va-t-il être soumis ?

Cette question est en lien avec ses domaines d’utilisation : santé, aérospatial, tertiaire…

• Quelle est sa typologie d’utilisateurs ?

B to B, B to C, B to B to C…

• Dans quelle fourchette de prix de vente se situe-t-il ?

Pour un positionnement marché haut de gamme, premium, accessible…

Ces questions sont a priori très simples.

Vos réponses gagneront à être clairement explicitées, et au besoin détaillées. Cela vous permettra de vous lancer sur de bonnes bases.

2 – Quelles sont les contraintes techniques (ou industrielles) liées à la fabrication d’un produit ?

Chez Esquisse 3D, nous les définissons en fonction de 7 paramètres.

• Les quantités

Elles sont souvent définies par votre business plan en fonction de vos ambitions en terme de ventes (années 1,2 ,3 ,4…) car c’est cette projection qui va vous permettre de créer une stratégie de déploiement de production. Vous situez-vous entre 1 et 100 pièces, entre 100 et 1000 ? A plus de 1000 ? Plus de 10 000 peut-être ?

• La maturité 

Avez-vous plusieurs année de retours sur votre produit ? Ou au contraire est-il amené à évoluer très rapidement en fonction des retours des premiers clients ?

• Les matières premières

Il s’agit de savoir si le choix de matières premières composant votre produit est libre ou imposé. Par exemple, dans le secteur de la santé, le choix des matières compatibles est plus limité.

• La personnalisation

Serez-vous amené à personnaliser votre produit ?

• Les délais

Quels sont vos impératifs en matière de commercialisation ? 

• Les finitions

Vos attentes en matière d’esthétique et de finitions sont également à prendre en compte. Elles sont généralement définies de façon empirique, chacun ayant une perception différente de la qualité. Cherchez-vous ou non à vous différencier par le design et les finitions ?

• Le prix de vente

Il est important de définir un ordre de grandeur du coût de revient de votre produit en fonction des quantités, afin que vous puissiez définir vos marges. Un élément clé à prendre en compte dans votre business plan.

Une fois ce travail de recensement des besoins effectué, nous les résumons sur un graphique radar qui permet d’avoir une vision globale de votre situation.

3- Illustration : la fabrication de la SD Box pour leCASD

Nous allons maintenant vous donner un exemple concret, qui s’appuie sur une expérience vécue avec l’un de nos clients, le Centre d’accès sécurisé aux données. Cela vous aidera à mieux comprendre comment ces différentes problématiques sont imbriquées.

Le CASD regroupe l’Etat (représenté par l’Insee), le Groupe des Écoles Nationales d’Économie et de Statistiques (Genes), le CNRS, l’École polytechnique et HEC Paris.

Leur problématique était la suivante : permettre à des chercheurs d’avoir accès à des données détenues par des ministères et différentes institutions. Tout cela bien sûr en apportant des garanties très sérieuses en terme de protection des données !

De là est venue l’idée de créer la SD box, un terminal autonome indépendant de l’environnement de travail local de l’utilisateur.

Boitier Connecté - Esquisse 3D

La SD box est un boîtier qui se connecte automatiquement et de façon sécurisé à l’infrastructure centrale du CASD.

Le CASD a fait appel à nous pour le concevoir.

Leur objectif était d’obtenir une qualité industrielle mais pour de petites séries.

Un véritable défi raconté dans la vidéo ci-dessous par Kamel Gadouche, administrateur de l’Insee et directeur du CASD, et par Philippe Donnay, chargé de la recherche et développement.

Comme vous l’avez compris, le CASD pensait initialement recourir à l’impression 3D pour sa réalisation. C’est d’ailleurs ainsi que nous nous sommes rencontrés.

Nous avons rapidement trouvé une solution pour répondre à la demande. Mais il s’est avéré que ce procédé et l’utilisation de polymères ne nous semblaient pas être la solution la plus adaptée à leurs exigences de qualité.

Nous avons donc analysé de manière globale les contraintes fonctionnelles et industrielles liées à ce produit afin d’adapter sa conception à des process industriels.

Pour notre client, cette analyse a permis de trouver une solution présentant de nombreux avantages :

– Une qualité supérieure aux solutions initialement envisagées, ce qui permet de limiter les opérations de maintenance.

– Le respect du budget, et ce malgré l’amélioration qualitative.

– Une fabrication française, synonyme de réactivité et flexibilité.

Aujourd’hui nous utilisons pas moins de sept procédés industriels pour fabriquer la SD Box :

– usinage CNC,

– anodisation,

– gravure,

– découpe laser,

– impression 3D,

– carte électronique CMS,

– câblage.

Le produit est fiable, durable et évolutif.

Si nous devions résumer nos recommandations en une seule phrase, ce serait la suivante :

Pensez surtout à différencier cahier des charges fonctionnel et cahier de charges technique, et à les définir avec précision !

C’est la base de tout pour réussir votre industrialisation.

Le schéma ci-dessous devrait vous aider à ne pas l’oublier.

Idéal en fond d’écran, ce schéma est également du meilleur effet sur la porte du frigo, à côté de la liste des courses 🥕🥕

Pour conclure, on vous donne un petit tuyau bien pratique !

Nous avons répertorié sur notre site une multitude de process de fabrication, avec leurs avantages et inconvénients.

Ce travail de recensement peut vous être utile si vous souhaitez identifier le process qui sera a priori le plus adapté à votre problématique.

Pour vous faire une idée, rien de plus simple : schématisez vos besoins à l’aide d’un graphique radar similaire à celui présenté plus haut. Puis comparez-le à ceux présentés dans notre outil comparatif.

Sachant bien sûr qu’il est possible d’hybrider plusieurs process !

Si besoin, n’hésitez pas à prendre contact, nous nous ferons un plaisir de répondre à vos interrogations !

Nous pourrons également :

– vous  proposer les solutions d’industrialisation les plus pertinentes par rapport à vos besoins

– vous mettre en relation avec notre réseau de fournisseurs.

quis commodo ut sem, mattis amet, commodo non Nullam leo