Impression 3D SLM

SLM impression 3d définition

La fusion sélective par laser (SLM) est un procédé d’impression 3D métallique qui utilise un laser pour fusionner de fines couches de poudre métallique en une structure solide. Elle fait partie de la grande famille de la « fabrication additive », avec des procédés comme l’impression 3D SLS et l’impression 3D FDM. Quiconque souhaite fabriquer des pièces métalliques légères et très résistantes aux propriétés supérieures devrait envisager cette technologie.

Comment fonctionne l’impression 3D SLM ?

L’impression 3D SLM suit le même processus que le SLS, avec une différence essentielle : alors que le SLS utilise un laser pour faire fondre de la poudre polymère en structures solides, le 3D SLM utilise un laser pour fusionner sélectivement de la poudre métallique en structures solides.

slm impression 3d
slm impression 3d

Pourquoi passer par la modélisation par l’impression 3D SLM ?

Le SLM est l’une des techniques de fabrication additive métal les plus utilisées en raison de sa capacité à produire des pièces à haute résistance présentant des géométries complexes et de grandes surfaces. Cependant, comme elle est relativement coûteuse par rapport à d’autres méthodes plus traditionnelles du travail du métal. 

slm impression 3d
slm impression 3d

Quels sont les avantages de la SLM ?

Le SLM est un procédé qui vous permet de créer des géométries complexes impossibles à réaliser avec d’autres procédés. Cela signifie que vous pouvez créer des pièces avec des conceptions et des fonctions complexes avec un minimum d’effort, ce qui le rend idéal pour le prototypage et les petites séries de production. En outre, le SLM crée des pièces présentant une excellente résistance et durabilité, ce qui se compare favorablement aux procédés de fabrication standard tels que le moulage par fonderie ou l’usinage.

Quels sont les inconvénients de la SLM ?

Le procédé SLM présente un certain nombre d’inconvénients. Tout d’abord, la gamme de matériaux pouvant être utilisés est limitée. Le faisceau laser doit avoir une puissance suffisante pour faire fondre et fusionner la poudre métallique en une pièce cohérente. Cela signifie que la plupart des métaux ne peuvent pas être traités avec un système SLM, sauf sous forme de poudre.

Également l’environnement pour faire fonctionner ces machines doit être contrôlé, car le métal sous forme de poudre est extrêmement inflammable et dangereux pour la santé.

Le SLM reste actuellement très coûteux par rapport à d’autres procédés de fabrication additive tels que la FDM ou la SLS, en raison de ses besoins élevés en énergie ; toutefois, cela pourrait changer à mesure que d’autres entreprises entrent sur ce marché.

Nullam massa ultricies sed suscipit accumsan