On me vole mon sac, je le re-fabrique

Un sac assorti à mes chaussures

Projet réalisé avec Nicolas Van Parijs – Créateur

Récit par Adrien Rouet – Fondateur d’Esquisse 3D

Done – Le sac est fini.

La genèse

A mon arrivé en Thaïlande en 2009, pour le travail, je me suis acheté un sac de la marque @Shingalife, une marque de bière local, un sac pour partir en week end découvrir l’Asie. C’était un sac en coton blanc et cuir marron.

Il m’a accompagné pendant toute mon expatriation, et quelques semaines avant mon retour en France, on me l’a volé, ainsi que mon passport.

Le sac qui m’a accompagné en Thailande
Bière Singha
Sac Duffel en coton et cuir

Moi ? Coudre ?!!

Me voici de retour en France, et j’ai le mal du pays, alors une fois mon passeport refait,je repars en Thailande, mais pour des vacances.

Une fois de retour à Bangkok, j’ai cherché à racheter ce sac, mais il l’avait arrêté, du coup je suis allé voir un créateur de sac @Nicolas Van Parijs et je lui ai demandé si il pouvait me le refaire. Il m’a dit oui mais pas tout de suite car il avait déjà un carnet de commande plein.

Alors je lui ai proposé qu’il me forme à réaliser mon propre sac. Moi un newby qui n’ait jamais cousu, je me lance un nouveau challenge. Il faut dire que j’aime les vacances où en plus de prendre du bon temps, j’apprends de nouvelles compétences et si en plus il fait beau, c’est royal 🤴🏼.

La solution à mes pieds

Nicolas Van Parijs
Mes chaussures de l’époque
Sac Duffel

Avec un peu d’insistance, il m’accepte dans son atelier, caché au fond d’un jardin, dans le quartier français de Bangkok, Yenakart.

Première étape choisir la matière et les couleurs. Alors j’ai fait simple, non je ne suis pas reparti sur du blanc et du marron comme celui que j’avais, mais à cette époque j’avais des chaussures en daim beige, et cuir bleu nuit. Alors quoi de plus classe que d’avoir son sac assorti à ses chaussures ? Les fashionistas ne me zcontrediront pas.

On passe à la pratique et la patience

C’est parti… Comment ça tu me donnes du carton ! Et oui il est nécessaire de faire des gabarits de découpes pour la doublure intérieur mais aussi pour la partie extérieur.

Gabarit de découpe en carton
Découpe de la doublure intérieur en coton
Doublure intérieur en coton marron

Il faut savoir que l’on commence par tous les détails et c’est ce qui prends le plus de temps, comme ici avec les boucles qui vont tenir la bandoulière du sac. Et on en parle de la bandoulière ? Il est rigueur de peindre les tranches des pièces de cuir à l’aide d’un bout de bois avec lequel on dépose une goutte de peinture que l’on étend sur la tranche. Et cela trois fois comme le fait les grandes marques de luxe.

Découpe des pièces de cuir
Collage à la Néoprène
Découpe de la forme à l’emporte pièce

Ok je vois le truc venir, une bandoulière qui fait plus de 2 mètre linéaire mais aussi tous les autres morceaux de cuir. Ça en occupe des journées. On commence à regretter la piscine ?

Découpe du daim via le gabarit
Peinture des tranches du cuir à l’aide du bout de bois
Tranche des bandes de cuir à peindre

Allez tant qu’a apprendre on va jusqu’au bout. Alors on va tenter une méthode d’embossage du cuir, pour personnaliser mon sac avec mes initiales.

Découpe des lettres dans du carton épais
Collage à Néoprène
Avec de la pression on colle la 2eme couche

On commence à apercevoir quelques choses, une vraie satisfaction de voir le niveau de finition.

Couture sur la bandoulière
Les éléments de la bandoulière
Perçage des trous avec l’emporte pièce

Découpe, embossage, désquamage, couture, peinture, collage voici une grande partie des différentes process nécessaire pour réaliser toutes les pieces qui constituent le sac.

Toutes les pièces avant l’assemblage
Détails des coutures du cuir sur le daim
Collage et couture des derniers éléments

A l’instant de l’industrialisation d’une voiture, tous les éléments sont préparés en avance pour arriver sur la ligne d’assemblage qui ne prendra que quelques heures pour voir sortir une voiture fonctionnelle. Dans notre cas c’est identique, car l’assemblage de tous les éléments préparés à l’avance ne prendra que quelques heures. Et découvrir enfin le résultat final.

Partie en daim à l’envers
Concentration à son max
Heyyy ça commence à prendre forme
Il ne reste plus qu’a coudre la doublure à l’extérieur du sac et en même temps que la fermeture éclair
Poche intérieur
On a même fait un porte clés
Poche zipé
Système d’accroche de la bandoulière
Détails de la fermeture éclair

Mieux que l’original

A l’instar de l’industrialisation d’une voiture, tous les éléments sont préparés en avance pour arriver sur la ligne d’assemblage qui, elle ne prendra que quelques heures pour sortir une voiture fonctionnelle. Dans notre cas c’est identique, car l’assemblage de tous les éléments préparés à l’avance ne prendra que quelques heures. Et découvrir enfin le résultat final.

Pas peu fier du résultat et je remercie Nicolas de m’avoir accueilli et de m’avoir formé pendant ces quelques semaines. Au vue du résultat, il va pouvoir durer des générations, et j’espère que mes progénitures pourront continuer à le faire voyager, peut être sur Mars ?

risus. elit. diam commodo non leo. quis, vel,