GUIDE – Comment choisir son imprimante 3D

Le choix est vaste quand on souhaite se mettre à l’impression 3D

Hobbistes, TPE, Industriels, comment choisir son imprimante 3D ?

Côtoyant la fabrication additive dès 2010, nous avons développé et conçu une technologie de fabrication additive.

Vous avez été nombreux à nous poser la question : quelle imprimante 3D dois-je choisir ?

Nous avons décidé de vous aider en créant ce guide, qui vous aidera à définir vos besoins et à connaitre les capacités des machines du marché.

Fabrication Additive - FDM
FDM – Dépôt de polymère fondu
Fabrication Additive - SLA
SLA / JET FUSION – Polymérisation de résine
Fabrication Additive SLS
SLS / SLM / MULTIJET – Frittage de poudre polymère ou métal

Avant tout, il existe 3 grandes technologies de fabrication additive, et une multitude de déclinaisons.SLS / S-LM / MULTIJET – Frittage de poudre polymère ou métal

voir plus de process de fabrication.

Chacune de ces technologies convient à des applications différentes et des besoins bien distincts.

Nous avons classé ces trois technologies suivant différents critères, afin que vous puissiez définir la technologie qui vous convient le mieux.

Pourquoi choisir la technologie FDM, SLA et SLS ?

Quelles technologies, pour quelles applications ?

Quelles sont vos attentes, de quoi sont capables les imprimantes 3D sur le marché, et pour quel budget ?

Nous y répondons dans le tableau ci-dessous.

Dans chacune de ces technologies, le budget varie en fonction de la capacité de la machine à une utilisation intensive.

Nos 5 conseils :

  1. Définissez votre application, et privilégiez l’acquisition de plusieurs imprimantes 3D pour différentes applications. L’impression 3D étant un process lent, vous apprécierez multiplier vos capacités de production.
  2. Evitez de commencer avec une imprimante 3D à grande capacité (multi-tête, capacité à passer beaucoup de matériaux, grand volume, chambre chauffante) car cela implique plus de réglages et donc plus difficultés de prise en main qui pourraient entacher votre expérience avec la fabrication additive.
  3. Nous vous conseillons de commencer avec une imprimante 3D dont le constructeur propose également la matière et les profils matières. Commencez avec la matière constructeur et les réglages constructeurs afin de monter en compétence. Certains constructeurs ont une grande communauté qui permet de vous aider, et privilégiez des marques avec du SAV dans votre pays.
  4. Si vous n’êtes pas bricoleur ne vous lancez pas dans l’achat une imprimante 3D à bas coûts, car généralement celle-ci nécessite des ajustements et l’ajout d’options et d’améliorations.
  5. Installez votre imprimante dans un environnement contrôlé, (évitez d’installer votre imprimante 3D dans un courant d’air et avec de grandes fluctuations de températures). Privilégiez une ouverture pour évacuer les émanations. Certaines imprimantes 3D FDM sont capotées d’origine afin de pouvoir imprimer des matériaux hautes températures et techniques. Alors n’attendez pas qu’une imprimante à 500€ aie les mêmes capacités qu’une machine à 6000€.

Nous espérons que notre guide vous permettra de mieux définir vos besoins et de sélectionner la technologie adéquate. Si vous n’avez pas trouvé votre bonheur, il existe des déclinaisons de chaque technologies et nous vous invitons à prendre contact avec nos équipes pour bénéficier de leur expertise pour vous trouver une solution.

Si pour votre activité, vous souhaitez un accompagnement pour intégrer la fabrication additivité, prenez contact avec nos équipes. Prenons contact.

Nous publierons un tableau comparatif des imprimantes 3D FDM et SLA. Alors Suivez nos actualités.

L’équipe d’Esquisse 3D

Lorem venenatis risus ut elit. fringilla consectetur at id risus. Phasellus accumsan